L’accident de voiture

Nous sommes en décembre, un appel de détresse est lancé à l’ensemble des refuges de la région : Un terrible accident de voiture vient d’avoir lieu. Les parents, inconsolables, viennent de perdre leur fils… Le choc de l’accident a également fait voler en éclat les cages des quatre chats, qui, affolés, se sont enfuis.

La présidente de « Droit de Vivre », Gilberte, part à la recherche des chats accompagnée de deux bénévoles. L’aventure débute sur le lieu de l’accident. La route et les champs alentours sont scrutés. De la nourriture est déposée en bordure de route. Au bout de quelques jours un faible miaulement se fait entendre. Une petite chatte encore en état de choc finit par se laisser approcher. Sans relâche, les membres de l’association sont venus tous les jours afin de retrouver les autres chats. Un deuxième a été repéré dans un arbre. Puis un troisième, les jours suivants. Les chats, encore terrorisés ne se sont laissés approcher que par leurs maîtres, revenus par amour pour eux sur les lieux de l’accident. Quant au quatrième chat, après plus de deux mois et demi de recherche, il restait introuvable.

Une photo de ce dernier chat introuvable a été affichée dans les commerçants à proximité. C’est un jeune garçon qui nous contacte et nous décrit l’endroit précis où il se souvient l’avoir vu. Après quelques recherches sur place, nous retrouvons le petit félin. Fatigué, il avait trouvé refuge dans la maison d’un gentil monsieur qui prenait soin de lui.

Ainsi, grâce au Maire de Séchilienne et à ses habitants, les quatre chats ont pu être remis à leurs propriétaires. Nous remercions vivement les Séchiliennois d’avoir ainsi pu apporter un peu de bonheur dans un si grand malheur.

1 commentaire pour “L’accident de voiture”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *